E n’èm d’avís ? 209 En de batles ?

La cronica que cambia drin lo son títol en « E n’èm d’avís ? ». Solide que m’includeishi dens la desmarcha de perpensar l’anar collectiu. Los petits gestes entau planèta que representarén lo 1% de çò qui caleré har per non pas hicar en dangèr la vita sus tèrra. E tribalham en de batles ? Har la soa part com lo colibrí o lo rei petit a noste qu’ei de la nosta responsabilitat solide.


La chronique change un peu son titre en « E n’èm d’avís ? » (« Sommes-nous d’avis ? ». Bien sûr que je m’inclue dans la démarche de penser notre avenir. Les petits gestes pour la planète représenteraient 1% de ce qu’il faudrait faire pour ne pas mettre en danger la vie sur terre. Travaillons-nous en vain ? Faire sa part, comme le colibri ou du roitelet chez nous, est de notre responsabilité absolue c’est sûr.