En Ondas setm. 46 Gilabèrt Nariòo ‘Parlar plan’ 1/2

Que seguim a Gilabèrt Nariòo suus camins deu Parlar Plan, tot un monde de descobrir ! Purmèra bocada de duas, e saborem-la de com cau.

Seguida e bibliografia per viéner la setmana per viéner.

Las musicas d’En ondas :

• Arnau Obiols Libèrrim Matinada
• Denis Fournier Percussions profile Les tambours de la nuit
• Chabenat Papazian Le traité des songes Un bruit de machine et d’eau

 Sonaus de Denis Fournier e Percussions Profile Le Mystère de la Pyramide

 

la cronòca de Brice Couturier sus fRance Cult au matin

http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-brice-couturier-la-chronique-de-brice-couturier-2014-02-04       

lo men messatge a B. Couturier

Cher Brice Couturier,

Cultivez-vous que diable ! (vous diabolisez drôlement bien, y a pas à dire).

Faites un pas de côté, prenez de la hauteur.

Êtes-vous journaliste, à la botte de telle ou telle coterie qui a peur pour ses acquis – ou ceux qu’elle croit tels, provocateur, ignorant de ces questions ?

Il n’est pas anodin que votre « chronique » passe avant le direct avec M. Habib.

Vous n’êtes pas sans ignorer que le français est un dialecte qui a « réussi » à opprimer ses propres dialectes.
Il a réussi à opprimer l’occitan, le basque, le catalan, le breton, l’alsacien, le corse et le flamand et ensuite toutes les langues des colonies.

Qui est l’oppresseur alors ?

Nous vous remercierons de ne pas prêter vos façons de voir l’histoire et le français aux autres et d’arrêter de les présenter comme s’ils étaient à votre porte le couteau entre les dents : c’est facile !

Alors il ne faudrait pas accéder à un droit imprescriptible parce que ce serait l’apocalypse ? C’est ça que vous nous dites ?

L’occitan est une langue dialectalisée comme toute langue au monde (français, anglais, arabe, espagnol, chinois… compris).

Bien entendu si on calque le modèle français à l’occitan il peut arriver ce que vous dites pour effrayer les gens, mais est-ce bien cela qui sera fait ? Vous n’en savez strictement rien, pas plus que moi.

Respecter la richesse linguistique est un impératif de survie aussi bien pour les occitans (l’occitan est une langue pluricentrique) que pour les français, merci de bien vouloir l’entendre.

Laissez-nous décider de ce qui est bon pour nous : c’est la moindre des choses et le moindre des droits.

Bonnes municipales et européennes cher Brice Couturier.

Domenja Lekuona bearnesa, gascona, occitana